We use cookies to personalize content and ads and to analyze the traffic on our websites. We also share information about your use of our websites with our partners for email, advertising and analysis. View details

What's new?

Mijo D.


World Member, Saint Etienne L'Allier

L'écureuil et le bouvreuil

Il vous est sans doute arrivé d’avoir parfois des surprises en téléchargeant vos photos, et d’y trouver des choses que vous n’aviez pas remarquées en les prenant.
Ce qui m’est arrivé l’autre jour m’a laissée interdite. Je n’ai pas compris ce qui s’était passé. Je photographiais depuis un bon moment le bouvreuil qui n’arrêtait pas de sautiller de branches en branches et qui dévorait avec un plaisir évident tous les bourgeons de fleurs qu’il pouvait se mettre dans le bec. Il a sauté une fois de plus et je l’ai perdu de vue, il avait disparu de mon viseur. En le cherchant je l’ai brusquement retrouvé, mais pendant que je faisais la mise au point, il a disparu de nouveau. Surprise, j’ai eu le réflexe involontaire de déclencher, et j’ai ensuite voulu jeter ces trois photos que j’avais ratées, mais en regardant sur l'écran de mon APN j’ai eu du mal à croire ce que j’y voyais.
Au lieu des branches vides auxquelles je m’attendais, j’ai découvert l’écureuil qui, visiblement, guettait le bouvreuil, raison pour laquelle sans doute, celui-ci avait disparu brusquement.
Comment n’avai-je pas vu cette scène ? Je me le demande. L’écureuil est tellement plus gros que le bouvreuil qu’il aurait dû me sauter aux yeux dans le viseur, mais non, je n’avais rien vu, bien trop occupée à retrouver l’oiseau.
J’ai été tentée de faire un montage pour bien montrer que l’écureuil chassait vraiment l’oiseau, mais finalement j’ai préféré laisser les photos telles qu’elles, et vous expliquer la scène.
Bonne nouvelle, j’ai revu le bouvreuil peu après, l’écureuil n’avait donc pas réussi son mauvais coup. Je savais que les écureuils mangeaient les oisillons qu’ils chapardaient dans les nids, mais je ne savais pas qu’il pouvait chasser également les adultes. Décidément, la nature ne cessera jamais de me surprendre.
Merci de votre visite. :o)

Comments 17