We use cookies to personalize content and ads and to analyze the traffic on our websites. We also share information about your use of our websites with our partners for email, advertising and analysis. View details

What's new?

Mijo D.


World Member, Saint Etienne L'Allier

La rose et l'ortie

Une rose, un beau matin, s’épanouit dans mon jardin. Elle était belle et rose, d’un beau
rose porcelaine. Délicate et fragile, elle s’offrait aux regards, sure d’elle et de sa beauté,
préparant déjà l’avenir, avec un joli bouton de rose qui ne demandait qu’à éclore.
Mais elle n’avait pas vu la plante qui, silencieusement, insidieusement, poussait à ses côtés.
Une ortie ! Cette herbe que l’on disait mauvaise, et qui l’était à coup sur puisque tout le monde la fuyait, l’arrachait, et le plus souvent en pestant contre ses piqures, avait eu l’audace de se frotter à son rosier, la repoussant, elle, la reine des fleurs, la cachant aux regards des humains, se pavanant et se moquant.
La rose, sure de son bon droit, ne pouvait supporter un tel mépris des convenances, une telle atteinte à sa dignité, à sa royauté, en un mot comme en cent, à sa beauté. Elle se mit donc à invectiver l’ortie.
« Que viens tu faire ici, mauvaise herbe ? Tu n’es pas à ta place. Tu es dans mon royaume où ne règne que la beauté, les parfums délicats, les couleurs subtiles, la poésie. Tu ne resteras d’ailleurs pas longtemps je le sais, car le jardinier notre créateur, ne va pas tarder à t’arracher et te jeter loin d’ici dans le fumier, où te ne seras bientôt plus que du composte ».
Elle n’avait pas tort car peu de temps après, le jardinier vint désherber et l’ortie disparut au grand contentement de la rose.
Mais ce fut un court instant parce que d’un coup de sécateur, elle fut cueillie et mise dans un vase... et quelques jours après, vieillie et desséchée, elle rejoignit l’ortie qui, pas encore tout à fait fanée, l’accueillit en souriant et, pas rancunière, lui fit une place à ses côtés, dans le fumier.
Une preuve s’il en était que, qui que vous soyez, un jour ou l’autre...
(Libre à vous de terminer la morale de cette histoire… ou pas). :o)
Bon week end. :o)

Comments 33

  • wum1973 10/01/2018 19:36

    Wunderschöne Rose und Farbe. LG Helma
  • Robert Buatois 08/12/2017 17:31

    Je ne parle pas de la photo qui est d'une rare beauté et rendu, mais j'ai aimé aussi ton écrit qui me rappelle les fables de La Fontaine avec une morale à la fin qui est des plus sages. Qui que nous soyons, riches ou pauvres, puissants ou faibles, nous terminons tous en poussière et c'est peut-être la seule équité véritable qui existe en ce monde car la justice des hommes, nous la connaissons.
    Amitiés
    Robert
  • Elena Morian 09/11/2017 16:06

    très simple et très beau ! Excellente photo Mijo !
    bises
  • norma ateca 08/11/2017 19:25

    Maravillosa imagen querida Mijo Gratuliere , ganz liebe GrüßenNorma
  • Christian Villain 08/11/2017 19:02

    Notre absence pour une balade de qq jours en Bourgogne m'a fait manquer cette merveille . heureusement elle est revenue gràce à cette page d'accueil et accompagnée d'une belle histoire comme tu sais toujours les raconter .
    Grand BRAVO !!
    Bises .
  • Gasser Lisbeth 08/11/2017 18:09

    Magnifique photo, excellente lumière !
    Amitiés, Lisbeth
  • BUBUL 08/11/2017 17:30

    magnifique image pour cette fable mijo.
    bonne soiree.amicalement.gilles
  • Thierry Soupault 07/11/2017 11:41

    superbe!
  • Stropp 06/11/2017 18:44

    Beau symbolisme. Et une Image toute douceur. Amitiés. Ana
  • ammerguide 06/11/2017 15:40

    merci beaucoup
    LG
    Oliver
  • TeresaM 06/11/2017 11:12

    J'aime énormément la "fable" et ton illustration par cette très belle photo.
    Gros bisous
  • aixoise 06/11/2017 9:25

    jolie teste pour cette rose tout en délicatesse dans la lumière..! amts marie
  • Thabata 06/11/2017 8:13

    Une magnifique photo accompagnée d'un conte qui l'est tout autant.
    Mon éducation m'a dictée le geste du jardinier, mais ma culture m'a appris à dépasser les apparences. Aujourd'hui, je cultive la plante que j'emporterai si un terrible esprit me contraignait à n'en choisir qu'une : l'ortie !
    N'hésite pas à diffuser ce conte, pour se le re-momémorer devant les étales de supermarchés, devant les pubs, les modèles médiatiques de la TV, etc.
  • MarleneKle 05/11/2017 13:24

    die Rose der Liebe... und du zeigst sie beeindruckend schön
    lg
    Marlene
  • Michèle FLEURY 05/11/2017 7:13

    Grande beauté de la rose et de son accompagnatrice que tu rejetterais bien, les deux côte à côte peuvent, c'est vrai, symboliser deux faces opposées de l'existence, souvent incompatibles comme le dit ton beau texte, mais ta photo ici est si belle de netteté, de finesse, d'élégance, qu'on penserait à une esthétique d'entente entre ennemis qui font la paix pour la beauté du monde...J'admire! BIses Mijo! Michèle

Information

Sections
Clicks 743
Published
Language
License

Exif

Camera E-M10
Lens OLYMPUS M.14-150mm F4.0-5.6 II
Aperture 5.6
Exposure time 1/4000
Focus length 150.0 mm
ISO 1600

Public favourites